facebook
Sélectionner une page

Récits


Concours photo pour Cooplers

Concours photo pour Cooplers

Nous avons récemment lancé un concours photo pour mettre en vedette le talent et travail exceptionnel de nos Cooplers. Vous avez manqué le début du concours? Pas de panique, il vous reste encore du temps pour participer. Vous aurez peut-être la chance de gagner CHF 100.- et de figurer sur Coople!

Pour savoir comment participer et pourquoi nous organisons ce concours, lisez la suite.

Nous voulons vous voir en train de travailler

Depuis quelques mois, les choses ont un peu changées. Nous ne publions maintenant que des photos en noir et blanc et le rose Coople n’est désormais utilisé qu’en tant que couleur secondaire. Notre nouvelle identité de marque a été pensée pour mieux mettre en avant le professionnalisme de nos travailleurs flexibles, ainsi que leurs compétences, talents et profond engagement. Pour accompagner ce changement et être plus authentique, nous souhaitons utiliser de véritables photos de nos Cooplers.

Du 8 octobre au 1er novembre, envoyez-nous des photos de vous au travail. Un vote du public déterminera les trois photos gagnantes. Les Cooplers qui auront recueillis le plus grand nombre de votes recevront chacun CHF 100.-!

Ce qui nous intéresse

Nous voulons souligner le professionnalisme, l’ambition et la flexibilité de nos Cooplers. Voilà pourquoi nous souhaitons voir des photos qui mettent en valeur vos compétences. Donc, pas de selfies, pas d’images floues et aucune photo de vos hobbys.

Vous êtes timide? N’hésitez pas à participer. Nous voulons vous voir en train de travailler. Nous nous concentrerons alors entièrement sur votre activité professionnelle. Pas besoin de mettre votre visage en avant. Il suffit juste de montrer votre dévouement et passion. Mettez donc en valeur vos compétences!

Pour en savoir plus sur le type de photos nous intéresse, cliquez ici. Vous y trouverez des infos sur les conditions du concours ainsi que des conseils et astuces pour prendre les meilleures photos.

Comment participer

Pour prendre part à notre concours photo pour Cooplers, rien de plus simple. Cliquez sur ce lien ou sur le bouton ci-dessous, puis remplissez le formulaire et téléchargez votre photo. (Faites bien en sorte de cliquer sur Entrer pour finaliser votre participation!) Vous pouvez nous envoyer autant de photos que vous voulez. Cela augmente même vos chances de gagner.

Coople examinera toutes les photos soumises. Une fois ce tri préliminaire effectué, vos photos seront publiées dans la galerie et soumises à un vote du public. Vous ne pouvez voter qu’une fois par jour mais pouvez bien sûr inviter vos amis et votre famille à voter.

Bonne chance! Nous avons hâte de voir vos photos.

Le nouveau look de Coople

Le nouveau look de Coople

Le travail flexible en 2020

Fondé il y a 10 ans (et alors appelé StaffFinder), Coople voulait transformer le monde du travail. Et créer un monde où chacun peut travailler de manière flexible et trouver un vrai équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

Si cela ne semble pas très révolutionnaire, c’est parce que nous y sommes déjà. Aujourd’hui, vous pouvez travailler à l’heure. En travaillant de façon flexible, vous pouvez trouver des emplois qui vous permettent de financer votre start-up ou de vous occuper de votre famille, économiser pour acheter une maison ou faire le tour du monde, éviter d’avoir un trou dans votre CV avant de trouver votre prochain emploi permanent ou même démissionner sans avoir peur de ne pas être en mesure de payer vos factures.

Si vous dirigez une entreprise, faire appel à des travailleurs indépendants et travailleurs flexibles est un moyen de trouver des employés avec des compétences vraiment utiles, de soutenir votre entreprise en période de crise et de maximiser vos revenus. De nombreux magasins, entrepôts et restaurants ne peuvent fonctionner sans avoir recours à du personnel flexible, surtout aux heures de pointe. Pour les grandes entreprises, gérer leur main-d’œuvre intérimaire est devenu un élément essentiel de leur stratégie commerciale.

En 2020, tout cela a encore acquis une nouvelle signification. En période de crise, le travail flexible n’est pas simplement un moyen d’obtenir de meilleures performances que ses concurrents. Pour beaucoup d’entreprises, c’est la seule façon de continuer ses activités. En outre, pour les travailleurs, c’est l’une des meilleures (voire l’unique) possibilités pour pouvoir payer ses factures, changer de carrière professionnelle ou trouver un emploi permanent après une période d’essai en tant qu’employé intérimaire.

Le travail flexible offre plein de possibilités en période de prospérité. Et devient essentiel en période difficile.

Les valeurs Coople: récompenser les plus audacieux

Malgré l’importance du travail flexible, quelque chose cloche toujours… Quand vous pensez aux missions intérimaires, quelles images vous viennent immédiatement à l’esprit?

Des employés peu motivés, des salaires vraiment bas et de mauvaises expériences de travail? Vous vous n’êtes pas seul à penser cela. Le travail flexible a encore mauvaise réputation. Beaucoup de personnes le considèrent une option de derniers recours.

Cela fait un moment que nous sommes conscients de ces stéréotypes et que nous essayons de les changer. Mais cela ne suffit pas. Avec notre nouvelle image de marque, nous allons mettre notre position et nos valeurs sur le devant de la scène.

Chez Coople, nous ne pensons pas que le travail flexible soit réservé aux employés de second rang ou une solution de dernier recours pour les entreprises. Toute personne motivée peut y trouver des opportunités pour faire avancer sa carrière et toute entreprise y découvrir des opportunités pour faire avancer son business. Sur une plateforme numérique comme la nôtre, avoir une bonne réputation compte plus qu’un bon CV. En étant ambitieux et motivé, vous pouvez atteindre vos objectifs. Votre audace est récompensée.

Nous en sommes sûrs: rencontrez nos Cooplers et clients

Les belles réussites. Voilà ce dont nous sommes les plus fiers.

Voici l’histoire de Coco. Après s’être retrouvée au chômage, elle a commencé à travailler avec Coople pour rester active et ne pas avoir de trou dans son CV. Après avoir effectué plusieurs missions et obtenu de très bonnes évaluations, elle a postulé à notre programme de stage d’un an dans le département marketing. Deux promotions plus tard, elle est aujourd’hui notre directrice marketing.

Amgad a choisi de travailler en intérim afin de pouvoir financer ses études. Ses horaires de travail s’adaptent à son emploi du temps et l’aident à atteindre son objectif: obtenir un baccalauréat, spécialisation économie, à Oxford. Son expérience en tant que Coopler lui a permis d’apprendre à travailler en équipe et à communiquer efficacement avec le reste de l’entreprise. Ces nouvelles compétences l’aideront, plus tard, à faire progresser sa carrière.

RHIAG, le distributeur de pièces automobiles, s’appuie sur une équipe de travailleurs flexibles pour améliorer sa productivité et soutenir son équipe interne pendant les heures de pointe. L’ensemble de leurs opérations logistiques en Suisse, en ce qui concerne la gestion de leur personnel, est désormais administré par Coople.

Just Eat s’était constitué un pool de plus de 100 travailleurs flexibles pour soutenir son service clients. Non seulement l’entreprise a fini par embaucher toute l’équipe, elle a aussi formé certains travailleurs et les a promu au rang de chefs d’équipe. Adopter une stratégie qui s’appuie sur le travail flexible a permis à l’entreprise de remplir, de manière fiable, leurs besoins de main-d’œuvre même les plus complexes.

Grâce à nos missions flexibles, tous ont atteint leurs objectifs. Il ont travaillé dur et fait preuve de fiabilité et de motivation, quelle que soit la durée de leur contrat.

Notre nouvelle identité visuelle

Vous avez peut-être déjà remarqué que notre site web a changé. Nous avons décidé de passer au noir et blanc. Pourquoi? Pour mettre en avant nos Cooplers. Nous savons que les employeurs aiment Coople car ils apprécient l’intérêt, le dévouement et l’engagement que nos Cooplers dédient à leur travail. C’est ce que nous voulons mettre en évidence. Le concours photo que nous avons lancé récemment donnera aux Cooplers la chance de montrer leurs activités professionnelles (et de gagner un peu d’argent). Jetez-y un coup d’œil, pour participer ou voir nos Cooplers sous leur meilleur jour!

Notre voix de marque sera aussi un peu différente. Vous vous tournez vers Coople pour travailler avec des professionnels. Vous voulez être remis en cause (de manière constructive, bien sûr). Et vous savez que, pour atteindre vos objectifs, il faut travailler dur, que ce soit en tant qu’employé ou chef d’entreprise. Nous voulons, et pouvons, vous aider à le faire. Nous connaissons le travail flexible comme personne et sommes prêts à partager nos connaissances et notre expérience avec vous. Un peu comme un mentor qui vous pose de difficiles questions, vous dit les choses telles qu’elles sont et vous aide à atteindre vos objectifs à long terme.

Chaque mission est un pas de plus pour accomplir vos objectifs

Notre service est aussi en train d’évoluer. Si vous utilisez Coople régulièrement, vous l’avez sans doute déjà remarqué. Nous avons fait des travaux de maintenance et notre nouveau site web est désormais en ligne. Si vous n’avez pas visité Coople depuis un moment, venez y jeter un œil!

Pour changer notre image de marque, nous avons mené des entretiens, enquêtes et groupes de discussions spécifiques avec un bon nombre d’entre vous. Ce qui en ressort, c’est votre ambition et désir de mettre main à la pâte, que vous soyez un Coopler ou un de nos clients. Nos Cooplers veulent apporter leur contribution, quelle que soit la durée de leur contrat de travail. Ils veulent acquérir de nouvelles compétences et les utiliser à chaque mission. Nos clients veulent trouver des Cooplers qui ont les bonnes compétences pour leur entreprise, qui trouvent leur place dans l’équipe et avec qui ils peuvent développer des relations de confiance, sur le long terme.

Nous avons travaillé dur pour apporter de vrais changements à notre plateforme, afin de faciliter le processus d’embauche et de favoriser des relations à long terme:

  • Nous avons remanié la façon dont nos Cooplers voient les offres de missions. Il vous est maintenant plus facile de trouver un travail dans les entreprises pour lesquelles vous avez déjà travaillé, et en particulier pour celles qui vous ont mis dans leur liste de favoris. Nous utilisons l’IA pour vous faire part des emplois qui conviennent le mieux à votre profil et pour lesquels vous avez de grandes chances d’être embauché. Tout cela pour vous aider à contribuer pleinement dans vos missions, avoir une expérience professionnelle enrichissante et atteindre vos objectifs personnels.
  • Du côté des entreprises, vous pouvez maintenant accéder à de nouvelles informations sur nos Cooplers. Cela vous aidera à embaucher les bonnes personnes pour les bonnes missions. Vous pouvez désormais mieux voir où nos Cooplers ont déjà travaillé ainsi que leurs compétences clés et comment d’autres employeurs ont évalué leurs performances. L’accent est mis sur la réputation de chacun. Cela permet à nos Cooplers les plus ambitieux de se démarquer et vous permet de trouver facilement les meilleurs employés sans avoir à télécharger leur CV. Il est maintenant aussi plus facile d’ajouter des Cooplers à votre liste de favoris. Comme ça, vous pouvez demander à les réembaucher dès que vous en avez besoin.

Sur notre plateforme, vous contrôlez où vous travaillez ou qui vous embauchez. Nous nous efforçons d’améliorer constamment cette expérience, afin que tous les travailleurs et cadres ambitieux qui rejoignent notre plateforme puissent vivre la même expérience que RHIAG, Just EAT, Coco et Amgad et où chaque mission est un pas de plus pour atteindre vos objectifs.

Découvrez notre communiqué de presse.

Développer la technologie qui fait avancer la gig economy: Entretien avec Tony Macklin

Développer la technologie qui fait avancer la gig economy: Entretien avec Tony Macklin

Tony Macklin, un geek assumé, s’est intéressé au monde de la tech lorsqu’il était adolescent et qu’il développait une passion pour le jeu vidéo. Mais contrairement à la plupart des adolescents, Tony a réussi à élaborer un programme de contrôle des stocks pour l’entreprise de son père dès l’âge de 14 ans. S’intéressant particulièrement à la façon dont le programme existant pourrait mieux répondre aux besoins des employés, cette expérience fut l’origine d’une relation de longue haleine entre Tony et le sujet des relations entre les hommes et les technologies. Pour Tony, développer des solutions technologiques qui fonctionnent doit porter en son coeur la compréhension de ses utilisateurs.

En rejoignant Coople en 2016 à titre de CPO (Chief Product Officer), Tony s’est lancé le défi d’améliorer la façon dont Coople relie les utilisateurs aux emplois disponibles. Nous nous sommes entretenus avec lui pour discuter de la façon dont la technologie change la relation entre vie privée et travail.

Avant de rejoindre Coople, vous avez travaillé chez eBay et Ancestry.com. Qu’est-ce qui vous a poussé dans cette direction?

J’ai eu la chance de travailler dans de nombreuses entreprises qui ont changé le monde d’une façon ou d’une autre. eBay a créé un changement radical dans notre façon d’acheter et de vendre. Ancestry.com a quant à lui permis aux gens de découvrir l’histoire de leur famille grâce aux réseaux d’information numériques; j’aime décrire Ancestry comme le Facebook des hommes et femmes du passé.

Le facteur commun entre toutes ces entreprises est l’utilisation de la technologie pour résoudre des problèmes bien humains et l’amélioration de nos vies quotidiennes. Lorsque j’ai découvert Coople, j’ai été fasciné par le potentiel pour changer radicalement le monde du travail et donner plus de choix aux travailleurs dans leur vie professionnelle. Cette indépendance est essentielle. Rien qu’au Royaume-Uni, près de 5 millions de personnes ont fait le choix de travailler en tant qu’intérimaires, sous-traitants ou free-lances afin de réussir à concilier leur emploi et leurs autres engagements. Coople m’a donné la chance d’aider les gens à équilibrer leur vie d’une manière significative.

Comment la technologie peut-elle améliorer la santé du milieu de travail?

Internet a changé de nombreux aspects de notre vie, mais jusqu’à récemment, il n’avait pas encore vraiment touché le monde du travail. Le travail est une activité humaine qui ne peut être régie par des algorithmes. Cependant, la technologie a un rôle important à jouer sur le lieu de travail. Elle peut aider les gens et les entreprises à mieux collaborer en mettant les travailleurs en contact avec les bons emplois et en automatisant le processus de communication intermédiaire.

Les plateformes de travail à la demande telles que Coople ont été développées pour aider les employeurs à trouver des travailleurs qualifiés et flexibles, même lorsqu’ils ont besoin de personnel à court terme. Cela aide les entreprises à répondre aux fluctuations de la demande et à s’assurer que le travail soit effetué en toutes circonstances. Ces plateformes permettent également de gérer l’entreprise de façon plus économique, en utilisant le travail flexible pour réduire considérablement les coûts globaux de l’emploi. Pour les travailleurs, nous facilitons la sélection des emplois en fonction de l’emplacement, de l’expérience et de la disponibilité. C’est cette capacité des entreprises et des travailleurs à mieux se connecter et à s’engager, d’une manière qui réponde aux besoins des deux parties, qui va révolutionner l’industrie.

Vous avez travaillé avec les plus grandes entreprises de technologie. Qu’est-ce qui vous a permi de rester motivé tout au long de votre carrière?

L’expression  » Je ne savais pas qu’Internet pouvait faire cela » est ce qui me motive. La technologie donne le meilleur d’elle-même lorsqu’elle permet de relever des défis humains de façon surprenante et unique. Pour y parvenir efficacement, vous devez parler à vos utilisateurs, comprendre leurs problèmes et développer des approches novatrices pour y faire face. Chez Coople, nous avons passé beaucoup de temps à parler à nos clients et à nos coopérateurs pour comprendre leurs défis. Ces conversations guident notre approche en matière de développement produits et nous permet de continuer à être l’un des acteurs principaux de la gig economy en Europe.

Amanda, chef cuisinier et… photographe profressionnelle

Amanda, chef cuisinier et… photographe profressionnelle

Amanda a commencé à utiliser Coople en début d’année, et elle profite d’une plus grande flexibilité dans sa vie professionnelle. Cela lui a permis de réaliser son rêve: démarrer son activité de photographie culinaire.

Voici Amanda

A 24 ans, Amanda a choisi de partir de Dublin pour vivre à Londres en début d’année. Originaire du Brésil, elle est venue vivre en Europe en 2018 afin d’y trouverun nouvel environnement créatif. «J’ai toujours adoré le style de vie européen,» explique-t-elle.

Amanda a une vraie passion pour la cuisine. Elle a étudié les arts culinaires à l’université et cumulecinq années d’expérience en tant que chef pâtissière. Cependant, elle a toujours eu l’ambition de se mettre à son compte en tant que photographe culinaire indépendante. Amanda a toujours souhaité que la photographie devienne son activité principale – plus facile à dire qu’à faire. «Dans le milieu de la restauration, on n’a pas une seconde pour soi. Les heures sont vraiment longues,» explique Amanda, en repensant à son ancienne activité de chef cuisinier à temps plein. «Les jours de repos varient d’une semaine à l’autre; c’est impossible de planifier quoi que ce soit.»

Quelle est la vision du travail selon Amanda?

En choisissant de partir pour Londres, Amanda a pu trouver une solution qui lui a permis de continuer à travailler en tant que chef cuisinier tout en se lançant à son compte: Coople. Elle savait que travailler comme chef cuisinier en freelance serait bien plus flexible, et s’accorderait mieux à son mode de vie. Après avoir téléchargé Coople, elle a réalisé qu’elle pouvait se faire recruter pour des missions à court terme, en tant que cuisinier. Cette flexibilité lui a apporté, à l’inverse de ce que l’on pourrait attendre, une stabilité financière ainsi qu’un planning de travail parfaitement adaptéà ses besoins et envies. Cela lui a également apporté le temps libre qui lui manquait tant.

Grâce à Coople, elle a enfin pu démarrer son activité de photographie culinaire. Elle peut y consacrer plus de temps, et sans aucun patron à qui elle doit rendre des comptes. Avec Coople, elle peut équilibrer ses deux activités, y compris celle de chef cuisinier qu’elle ne voulait pas abandonner..

C’est en ce début d’année, et inspirée par le milieu créatif et la scène photographique de Londres, qu’elle a franchi le pas. «Cétait un défi, mais j’adore les défis,» explique-t-elle. «J’ai toujours eu une passion pour donner un côté artistique aux plats, ainsi que d’essayer de capturer cette beauté dans mes photos. Désormais, le métier de chef cuisinier est devenu une activité secondaire pour moi, mes photographies sont ma priorité.» En moyenne, Amanda effectue deux missions de chef cuisinier avec Coople par semaine , et elle consacre trois ou quatre jours à son activité de photographe, en alternant régulièrement les jours de la semaine afin de conserver de la variété dans sa vie professionnelle.

Allier la photographie a une carrière de chef cuisinier

Cette flexibilité est ce qu’elle préfère chez Coople. «Je peux décider de mes horaires de travail et de la manière de ils s’intègrent à mon activité de photographe, c’est vraiment l’avantage principal,» explique-t-elle. En règle générale, elle s’inscrit aux missions Coople environ une semaine à l’avance. La gestion du temps est un facteur crucial pour Amanda, et Coople lui permet de gérer son temps exactement comme elle le souhaite. «Le plus difficile pour moi est de parvenir à un bon équilibre entre les deux aspects de mon travail, mais Coople m’aide énormément à y parvenir.»

Aujourd’hui, moins d’un an après son lancement, l’activité de photographe freelance d’Amanda est en plein essor. Amanda travaille pour un large éventail de clients, et mène une activité qui développe sa créativité , le tout selon ses propres conditions.

«Maintenant que j’équilibre ma vie professionnelle avec Coople, mon modede vie s’est vraiment amélioré. Je peux planifier toutes mes activités, car mon planning ne change pas en permanence comme lorsque je travaillais comme chef cuisinier à temps plein. Je suis très satisfaite de ma vie personnelle en tant que chef cuisinier freelance. Cela me permet d’acquérir de nombreuses expériences et d’acquérirde nouvelles connaissances en même temps.»

Découvre les magnifiques photos d’Amanda sur son Instagram: @caneveramanda

Cliquez ici pour devenir Coopler

Coople aux Courses du Lauberhorn

Coople aux Courses du Lauberhorn

Chaque année à la mi-janvier, le pittoresque village montagnard de Wengen, niché dans les Alpes suisses, est le théâtre d’un événement sportif de renommée internationale. Plus de 37’000 spectateurs de toutes les régions et pays affluent pour assister aux Courses internationales de Lauberhorn (Lauberhornrennen) et encourager les skieurs en descente et en slalom. Cette année, pour la 89e édition de l’événement, Coople était également présent dans les Alpes pour prêter main-forte.

Un événement aussi important que les Courses du Lauberhorn exige d’excellentes compétences, aussi bien de la part des athlètes que des organisateurs et sponsors. Pour accueillir la vague temporaire de visiteurs, de skieurs et de journalistes à Wengen, différentes entreprises se sont adressées à Coople pour trouver et embaucher du personnel temporaire – les Coopleurs. Ces derniers sont ravis de faire partie de la grande aventure des Lauberhornrennen, qui leur offrent la possibilité d’occuper des jobs dynamiques et peut-être côtoyer l’élite de l’industrie sportive.

Découvre les jobs les plus cools sur Coople »

Voici Yvonne, une professionnelle chevronnée de l’industrie de la gastronomie, vivant à Thoune et travaillant souvent dans de luxueux établissements hôteliers en montagne, comme le Victoria-Jungfrau Grand Hotel et le Vitznauerhof de style art nouveau. «Je préfère travailler sur de longs banquets et de grands événements, car ce sont toujours des occasions impressionnantes, bien organisées et souvent inoubliables,» explique-t-elle. «Cette année, le salon Swiss VIP où j’étais serveuse accueillait les membres de la Patrouille Suisse.» Le spectacle aérien de la Patrouille Suisse est désormais un moment incontournable des Courses du Lauberhorn, et Yvonne était ravie de chouchouter les pilotes avec du champagne, de délicieuses préparations et du café.

«Il n’y a rien de mieux que Coople: je décide moi-même où je veux travailler. Je suis libre, indépendante, et je me sens toujours très bien soutenue.» -Yvonne de Thoune

Bien qu’elle reçoive régulièrement des offres de la part d’autres entreprises, Yvonne affirme qu’elle aime travailler avec Coople, car cela lui permet de conserver un certain contrôle. «Il n’y a rien de mieux que Coople,» se réjouit-elle. Je décide moi-même où je veux travailler. Je suis libre, indépendante, et je me sens toujours très bien soutenue par l’équipe de Coople.» Pour elle, avoir la chance de rencontrer des VIP des quatre coins du monde dans le décor somptueux des Alpes suisses, c’est la cerise sur le gâteau.

Pour d’autres, Coople offre l’opportunité unique de travailler ensemble. Hellen et Gerard sont un couple de Coopleurs qui s’est également inscrit à des services lors des Courses du Lauberhorn. Comme ils avaient du temps libre, ils ont souhaité mettre un peu de beurre dans les épinards tout en passant du temps ensemble. Hellen, qui adore les montagnes et la neige, travaille souvent en tant que Coopleur au sein de Bürgenstock, une station de ski en Suisse centrale. Elle a récemment convaincu son conjoint néerlandais Gerard de s’inscrire lui aussi sur la plateforme. «Il ne vit en Suisse que depuis deux ans,» explique-t-elle, «et j’aime avoir la possibilité de travailler avec lui tout en lui montrant différents endroits de notre pays.» Bien qu’ils aient un parcours professionnel différent, Hellen et Gerard ont pu trouver des jobs via Coople dans lesquels ils pouvaient travailler ensemble.

De bien des manières, travailler aux Courses du Lauberhorn cette année était un rêve devenu réalité: liberté, temps passé ensemble et travail très intéressant – tout-en-un. Pour plus de jobs d’hiver intéressants, reste à l’affût: Coople vient d’arriver dans les Alpes!

Découvre les jobs les plus cools sur Coople »

Caritas et Coople apportent la joie de Noël aux familles de la région de Zurich!

Caritas et Coople apportent la joie de Noël aux familles de la région de Zurich!

Noël est un moment de joie, d’amour et de partage. Alors, dans l’esprit des fêtes, Coople s’est engagé à distribuer la joie de Noël auprès de familles vivant dans la région de Zurich. Nous avons pris en charge les coûts de travail des Cooplers travaillant au sein de Caritas Zurich, et avons invité neuf Cooplers à passer un après-midi solidaire à emballer des cadeaux pour des enfants issus de familles modestes. Pour certains Cooplers, il s’agissait de leur tout premier emploi; pour un grand nombre d’entre eux, il est rapidement devenu leur job Coople préféré, celui qui a le plus de sens.

 

 

Aider les personnes dans le besoin en Suisse

Caritas est un réseau international actif dans plus de 200 pays. En Suisse, 16 organisations Caritas régionales indépendantes s’engagent dans des projets sociaux dans leur région. Leur objectif principal en Suisse est d’améliorer le quotidien des 615’000 personnes touchées par la pauvreté. «Bien qu’en Suisse, nous jouissions d’un niveau de vie élevé, certaines personnes vivant près de chez nous ont besoin d’aide», explique Sandra Rauch, Directrice de la communication chez Caritas Zurich. Tout au long de l’année, Sandra et le reste de l’équipe de Caritas Zurich consacrent tous leurs efforts à combattre la pauvreté dans le canton de Zurich. En plus de la gestion des six boutiques de seconde main et des trois épiceries Caritas, le groupe local de Zurich organise des projets de bénévolat, dispense des sessions de conseils pour les personnes endettées, s’occupe des demandeurs d’asile, fournit une aide en cas de catastrophe et aide les personnes défavorisées à participer à la vie de la société suisse grâce à la CarteCulture de Caritas.

L’initiative de Noël de Caritas, qui consiste à distribuer des cadeaux aux enfants issus de familles modestes, est une tradition qui fête ses 10 ans cette année. «Cette année, nous allons distribuer 500 cadeaux», explique Samuel de la CarteCulture de Caritas. «250 d’entre eux auront été emballés par des Cooplers.» Les cadeaux emballés sont apportés au bureau de la CarteCulture, où les familles pourront venir les chercher le 19 décembre, juste à temps pour Noël.

Coople s’est donné pour mission de permettre aux personnes d’organiser leur propre emploi du temps pour mener la vie qu’elles souhaitent. C’est la raison pour laquelle nous soutenons pleinement l’objectif de Caritas de permettre aux personnes défavorisées de mener une vie riche sur le plan social. Vous pouvez en savoir plus sur Caritas Zurich et donner un coup de main aux familles dans le besoin ici. Coople Suisse vous souhaite de bonnes fêtes!