Les «compétences particulières» conquièrent le monde du Flex-Work

blog_specific-skills

Flexible, numérique, rapide : ces mots-clés résonnent depuis des années dans les services des ressources humaines, mais ces objectifs sont loin d’être mis en œuvre avec une journée de travail à domicile par semaine ou un congé sabbatique. Les entreprises doivent réagir à des changements toujours plus rapides, ce qui n’est pas sans conséquence pour la gestion du personnel. Aucune entreprise ne peut plus se permettre d’avoir des « employés en réserve » qu’elle ne fait travailler que durant de brefs pics d’activité. Qu’est-ce que cela signifie pour le «marché du travail de l’avenir»?

La solution est évidente : afin d’être adaptées au «marché du travail de l’avenir», les entreprises ont besoin de pools flexibles de collaborateurs qui disposent de compétences spécifiques et sur mesure. Coople (Suisse) AG s’est établi dans ce secteur d’activité depuis 2009 et est devenu un partenaire fiable pour de nombreuses entreprises ; depuis lors, sa croissance progresse avec un taux à trois chiffres. En sa qualité de première plateforme de recrutement au monde à être entièrement numérique, Coople offre un service qui rend possible le « marché du travail du futur ». Son fondateur et PDG, Viktor Calabro, a réalisé sa vision à deux égards. Cet entrepreneur auréolé de multiples récompenses a commencé sa carrière dans l’industrie informatique. Il a très vite compris que la situation actuelle du marché du travail ne répond pas aux récents développements qui l’ont transformé. Dans son livre «Flexible workforce» qu’il a publié en collaboration avec les sociologues Martina Zölch et Marcel Oertig, il analyse ce développement en détail. À l’instar de son fondateur, Viktor Calabro, Coople (Suisse) AG est une société polyvalente. La division interne IT et développement a développé l’algorithme des correspondances ainsi que l’ensemble du back-end avec lequel Coople fonctionne. En outre, la société met également à la disposition de ses clients des services tels que des formations pour le personnel, des recrutements de personnes spécifiquement qualifiées et un service quotidien aux clients ; elle assume de surcroît toute l’administration, par exemple les processus de paiement des salaires et de facturation, ou le contrôle des exigences liées au travail.

À l’heure actuelle, la société enregistre une nouvelle tendance qu’Anthony Vaslin, ancien Chief Revenue Officer, chef des opérations clientèle chez ricardo.ch et nouveau directeur général en Suisse chez Coople (Suisse) AG depuis janvier décrit de la manière suivante : « Les changements en cours dans le domaine du Flex-Work sont particulièrement passionnants : outre les secteurs classiques du travail temporaire tels que la restauration et la promotion des ventes, apparaissent de nouveaux domaines de travail dans le secteur commercial, l’administration, le marketing, le Front et le Back Office, ainsi que de nombreux autres domaines dans lesquels sont requises des compétences très spécifiques et souvent un niveau d’études relativement élevé. Je trouve extrêmement passionnant d’arriver chez Coople dans cette atmosphère de chamboulements. Mais il ne s’agit pas de prendre des distances avec les secteurs «classiques», bien au contraire, car les performances sont encore et toujours excellentes dans la restauration et la promotion. Cependant, nous enregistrons une demande croissante dans les domaines de travail évoqués tout à l’heure et qui étaient jusqu’ici plutôt moins représentés dans le domaine du Flex-Work ». Vaslin a expérimenté dès son entrée en fonction un exemple frappant de cette nouvelle tendance.

En raison des ravages que les violents phénomènes météorologiques Burglind et Evi ont causés en Europe centrale, les compagnies d’assurances suisses ont été inondées de déclarations de sinistres. Des réductions préalables d’effectifs présentent un risque en pareil cas. Les entreprises concernées du secteur des assurances ont donc dû agir très rapidement et se sont adressées à Coople. Coople travaille avec un système de « profils d’emplois » qui permet d’identifier des compétences spécifiques. Pour ces clients, Coople a réussi en très peu de temps à trouver les compétences nécessaires et à les recruter. Les compagnies d’assurances peuvent ainsi survivre à ce pic momentané de travail sans inconvénient pour leur clientèle. Cet exemple montre que le Flex-Work peut fonctionner dans tous les secteurs lorsqu’il est réalisé correctement.

En sa qualité de pionnier dans le domaine du Flex-Work, Coople continuera d’élargir le domaine «compétences spécifiques» de manière à garantir rapidité et flexibilité sur le «marché du travail de l’avenir», et ce dans toutes les branches.