Le travail flexible est désormais bien ancré – Pourquoi c’est important pour vous

J’aimerais que vous preniez quelques instants pour réfléchir à un emploi, n’importe quel emploi. Peu importe le poste ou les fonctions, vous pensez sans doute à un travail à plein temps de 9h à 17h, n’est-ce pas?

Nous avons tendance à considérer les contrats fixes et les postes à plein temps comme étant la norme. Pourtant, les analystes de l’industrie du recrutement (Staffing Industry Analysts, SIA) ont découvert dans une étude récente que 34 % du personnel des grandes entreprises se composait de travailleurs flexibles. En effet, plus d’un tiers de ces personnes ne sont pas employées par l’entreprise pour laquelle elles travaillent. Cela comprend les travailleurs temporaires, freelances, sous-traitants, consultants, travailleurs en intérim, et ceux qui travaillent sous contrat de mission.

D’où vient ce phénomène? Une main-d’œuvre flexible permet d’une part d’aider les entreprises à faire face à différents défis, comme les pics de demande et l’absentéisme. Par ailleurs, elle permet aux organisations de s’adapter, d’afficher d’excellentes performances et de s’imposer face à leurs concurrents dans le paysage actuel du travail. Mais les organisations ne pourront profiter de ces avantages que si elles adoptent une approche intelligente d’intégration, de soutien et de rétention des travailleurs flexibles.

Le travail flexible est-il une tendance en passe de s’installer? Et le cas échéant, que doivent faire les responsables RH face à ce phénomène?

Du point de vue commercial, les dirigeants ont bien compris que leur réussite sur le marché actuel, hyper compétitif, est conditionnée par le fait de posséder de meilleurs talents et compétences que leurs concurrents. Parallèlement, les entreprises doivent également continuer d’être efficaces, lean et agiles. Ces exigences, ajoutées à une pénurie de travailleurs de qualité, poussent les équipes dirigeantes à puiser dans la main-d’œuvre flexible. La capacité à moduler les ressources humaines en fonction des exigences variables des clients et à gérer des modifications à court terme sans perdre la culture du travail est devenue incontournable.

Et qu’en est-il des travailleurs? Rien qu’au Royaume-Uni, près de cinq millions de personnes ont fait le choix de travailler de manière temporaire, en sous-traitance ou en tant que freelances. Ce phénomène ne se limite pas au Royaume-Uni, et existe également en Europe et aux États-Unis.

Pourquoi les travailleurs choisissent-ils des conditions de travail moins prévisibles? La raison la plus simple est évidemment la bonne: parce que cela convient au reste de leur vie. L’un des principaux avantages du travail flexible est qu’il est adaptable et pratique pour les personnes concernées. Les travailleurs flexibles décident eux-mêmes du nombre d’heures ou de jours pendant lesquels ils travaillent.

Mais la flexibilité n’est pas la seule raison: pour de nombreuses personnes, la diversité du travail flexible est synonyme d’épanouissement professionnel. Avoir différents emplois est très intéressant, mais permet également de donner davantage de sens à la notion même de travail. Ce dernier facteur, plutôt surprenant, ne doit pas être négligé. En effet, qui ne veut pas se sentir épanoui au travail?

Puiser dans le vivier de la main-d’œuvre flexible

À mesure que les avantages du recrutement des travailleurs flexibles deviennent évidents, les entreprises recherchent la meilleure approche pour trouver du personnel flexible fiable. Et bien que les agences traditionnelles continuent de jouer un rôle important dans le monde du recrutement, de nouveaux acteurs comme Coople facilitent et accélèrent l’expérience de RH et de recrutement, aussi bien pour les employeurs que les travailleurs. Et ce qui est encore plus important, c’est qu’ils permettent aux travailleurs de réellement gérer leur temps. C’est pourquoi je prédis un essor continu de ces plates-formes de recrutement basées sur des applications. Au-delà de la mise en correspondance qualitative et quantitative entre les employeurs et les employés, l’utilisation de systèmes de notation pour évaluer la qualité de l’affectation et du service a contribué à augmenter la transparence d’un secteur souvent opaque.

Néanmoins, chaque nouvelle tendance s’accompagne de différents défis, et le travail flexible ne fait pas exception. Pour exploiter leur plein potentiel, les entreprises doivent changer leur attitude à l’égard des travailleurs flexibles. Tant qu’elles continueront de percevoir le travail flexible comme une transaction à court terme, elles passeront à côté de son potentiel: une solution permanente qui contribue à la culture de l’entreprise et à sa réussite.

Les managers doivent saisir l’opportunité qui naît naturellement une fois que l’on considère les travailleurs flexibles comme un élément essentiel des activités de l’entreprise. Lorsque les travailleurs flexibles sont correctement intégrés à l’entreprise et équipés des bons outils pour faire leur travail, ils éprouvent un sentiment d’appartenance, exactement comme les employés permanents.

Pour résumer, une main-d’œuvre flexible bien intégrée peut aider les entreprises à gérer les problématiques de recrutement et à en tirer un avantage compétitif, mais uniquement si ces travailleurs sont intégrés correctement et traités comme une partie intégrante de l’équipe.


À PROPOS DE KEVIN GREEN

Kevin Green est l’ancien PDF de Rec et directeur des RH du service lettres du Royal Mail. Il est l’auteur de Competitive People Strategy, How to Attract, Develop and Retain the Staff You Need for Business Success, publié au mois de juillet 2019.